ROUTES DE PAROLES JérusalemOliviersEmmaüs
 

 

 

Textes des années liturgiques A et B
(Matthieu et Marc)

Mène-nous vers Emmaüs part de l’événement  fondateur du peuple d’Israël, celui de sa libération de l’esclavage des Égyptiens. Il se termine avec l’événement primordial du peuple chrétien, celui de la résurrection de Jésus, Fils de Dieu, vainqueur du mal et de la mort.

La Première Alliance et la Nouvelle nourrissent les mêmes aspirations humaines de justice et de paix. Toutes deux font vivre d’une espérance messianique dont les prophètes se font les porte-parole, souvent avec des images contrastantes comme le fait Isaïe: le tronc d’arbre mort  duquel surgit une nouvelle tige, l’agneau qui dort sans crainte avec le loup, et cet enfant qui sera Prince de la Paix. Nos cœurs blessés ont besoin d’entendre cette Promesse de Dieu. Mais comment Dieu va-t-il la réaliser? Qui sera son envoyé?

«Qui est-il, ce Jésus? D’où tient-il son autorité?» Voilà des questions qui  traceront la ligne de partage entre ceux qui le suivront  et ceux qui le rejetteront.  Même pour ses disciples les plus proches, il deviendra un messie déroutant. Mais pourquoi, après le miracle de la multiplication des pains,  refusait-il de se faire proclamer roi? Puis plus tard, pourquoi ce geste,  inconvenant pour un maître, que de laver les pieds de ses disciples? Et pire : pourquoi s’est-il laissé arrêter, faussement accuser et condamner à l’ignoble mort sur une croix? On a dit : « Non! les Écritures n’ont pas annoncé un Messie humble, souffrant, exécuté comme un brigand. »

Voilà que l’impénétrable prophétie du serviteur souffrant, appliquée au prophète de Galilée, irradiait d’un sens inouï: «Il s’est laissé maltraiter sans protester, sans rien dire, comme un agneau qu’on mène à l’abattoir… On l’a arrêté, jugé, supprimé, … Mais le Seigneur approuve son serviteur accablé, et il a rétabli celui qui avait offert sa vie à la place des autres.»1 Il a fallu que le Ressuscité, en personne, fasse retentir ces Écritures aux disciples sur le chemin d’Emmaüs, et qu’il leur interprète. Puis à la fraction du pain, leurs yeux se sont ouverts. Le Christ vivant est encore avec nous.

Table des matières

Étape 1 — Quand Dieu parle, il sème la vie

Rencontre 1 — Dieu libère son peuple de l’esclavage
Rencontre 2 — Dieu parle à son peuple et fait alliance avec lui
Rencontre 3 — Jésus sème partout des paroles et des gestes de vie

Étape 2 — Un Messie auquel on ne s’attend pas

Rencontre 1 — Au fond de nos cœurs blessés, le grand rêve de paix
Rencontre 2 — Noël ! Noël ! C’est une belle et bonne nouvelle !
Rencontre 3 — Une annonce qui étonne, inquiète et réjouit

Étape 3 — Pour le Dieu de la Vie, la loi se fait amour

Rencontre 1 —En Jésus, le sabbat est signe de libération et de vie
Rencontre 2 — Jésus, fils de l’homme, proclame le pardon de Dieu
Rencontre 3 — Jésus ouvre notre horizon pour aimer sans frontières
Rencontre 4 — En priant comme Jésus, l’amour se fait pardon en nous

Étape 4 — Jésus, un «roi» déroutant

Rencontre 1 — Jésus révèle une royauté dont la force est l’amour
Rencontre 2 — Un roi «vrai» face à l’autorité juive et romaine
Rencontre 3 — Un roi offre sa vie par amour pour notre délivrance

Étape 5 — Le Dieu de la Vie relève Jésus de la mort, et nous aussi

Rencontre 1 — Une route neuve dans des cœurs embrouillés
Rencontre 2 — Pierre pasteur du troupeau, chef de la barque
Rencontre 3 — Sur les routes de la mémoire du royaume qui vient

 

 

 

------------------------------------------
1
- Isaïe 53, 7-8.10

 
 
Novalis © 2007